Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt immobilier pour expatrié ou non-résident ?

Alors que les banques françaises sont heureuses d’accorder des prêts immobiliers aux expatriés et non-résidents en suivant les mêmes normes de vérification et le même barème de frais qu’avec les résidents français, elles peuvent avoir des exigences supplémentaires.

Afin d’obtenir les meilleurs taux d’intérêt et de se prémunir contre les baisses de change imprévues, les fournisseurs de prêts français peuvent demander aux non-résidents d’ouvrir un compte d’épargne avec un dépôt minimum égal à au moins 24 versements.

Continuer la lecture de « Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt immobilier pour expatrié ou non-résident ? »

Comment réussir une demande de prêt immobilier pour expatrié ?

Si vous vivez à l’étranger et avez besoin de financement pour acquérir une propriété en France, vous devrez comprendre ce qu’il faut pour monter un bon dossier de prêt en tant qu’expatrié. Vous familiariser avec ce processus maximisera vos chances de succès. Mais avant il faudra prendre en compte plusieurs éléments.

Continuer la lecture de « Comment réussir une demande de prêt immobilier pour expatrié ? »

Les risques et contraintes des taux immobiliers faibles

On pourrait croire que la baisse des taux d’intérêt pour les prêts immobiliers pour expatriés et non-résidents est forcément bénéfique pour l’économie. En effet, ça devrait permettre à ces personnes d’emprunter plus facilement afin de construire ou d’acquérir un logement et devenir par la suite propriétaire.

Pour se faire, les français (résidents et non-résidents) empruntent de plus en plus ces dernières années. L’encours des financements immobiliers ne cesse de progresser en France et même en Europe. Selon les derniers rapports de la banque de France, une nette progression a été remarquée en juillet dernier au niveau des encours de crédits à l’habitat, avec un total d’1 milliard d’euro. Il faut remonter à mai 2011 pour retrouver un tel rythme.

Continuer la lecture de « Les risques et contraintes des taux immobiliers faibles »