Le contrat de travail a-t-il une influence sur votre demande de prêt immobilier pour expatriés et non-résidents ?

Les banques sont soucieuses de la solvabilité de leurs emprunteurs. De ce fait, elles ont besoin de s’assurer de la fiabilité de leurs revenus. Or, quel meilleur moyen de s’assurer de la stabilité d’un emprunteur, que d’étudier à la loupe son contrat de travail.

Ainsi, mettons la lumière sur ce fameux contrat de travail…

On distingue 3 types de personnes :

  • Le résident lambda qui n’aura que très peu de mal à trouver un moyen de financement auprès des banques.
Continuer la lecture de « Le contrat de travail a-t-il une influence sur votre demande de prêt immobilier pour expatriés et non-résidents ? »

Crédit immobilier : Quel ratio d’endettement pour les expatriés et les non-résidents ?

Quelle importance est donnée au taux d’endettement lors de l’étude d’une demande de crédit immobilier ? Diffère-t-il de celui appliqué aux résidents ? Voici quelques éléments de réponse.

L’étude de la qualité d’une demande de crédit immobilier pour expatrié ou non-résidents dépend de nombreux paramètres dont le ratio d’endettement. Ce dernier renvoie à la part du revenu orientée vers le remboursement des prêts (crédits à la consommation, crédits immobiliers) et les loyers.

Notons tout d’abord que les conditions de ratio d’endettement pour les non-résidents et les expatriés ne diffèrent pas de celles appliquées aux résidents. D’une manière générale, le taux d’endettement maximum s’articule autour de 33%. Toutefois, une étude approfondie de votre dossier peut contribuer à autoriser jusqu’à 35% voir 40% de taux d’endettement.

Continuer la lecture de « Crédit immobilier : Quel ratio d’endettement pour les expatriés et les non-résidents ? »